Une Basilique de croyants

Ce qui, dès le début, allait donner à Notre-Dame d’Afrique sa signification particulière, ce fut l’affluence à ce sanctuaire de la population algérienne musulmane. Très tôt, en effet, elle devait s’associer à l’humble pèlerinage de Notre-Dame du Ravin, avant de venir visiter “Lalla Meriem” dans la basilique même. L’inscription de l’abside est d’ailleurs présente jusqu’à ce jour pour donner cette dimension de la prière dans la basilique : « Notre-Dame d’Afrique priez pour nous et pour les musulmans.