Orgue

L’orgue de Notre Dame d’Afrique était à l’origine un orgue de salon appartenant à monsieur Weddell demeurant à Alger, villa Georges, au 47 du boulevard du Télemly. Conseillé par Camille Saint-Saëns, il commanda un instrument au facteur d’orgue Charles Mutin, élève d’Aristide Cavaillé-Coll.

orgue basilica notre dame d'afrique

Le buffet en bois de sapin est magnifiquement peint, à l’algérienne – cet orgue possède 3 claviers et un pédalier et il a 26 jeux et comporte 1388 tuyaux.

Réalisé en 1911, il fut offert à la basilique en 1930, par madame Weddell après la mort de son mari. Il a été entièrement restauré à l’identique en 2002. Des concerts y sont donnés.

L’instrument compte 26 jeux. Parmi les jeux possibles, Weddell choisit ceux qui permettaient d’imiter la sonorité des instruments de musique moyen-orientaux.
Cet orgue est d’un intérêt musical et instrumental certain. Il fait partie de l’histoire de la musique en Algérie. C’est un instrument de grande valeur. Il y a là un authentique monument historique.

Régulièrement des concerts ont lieu à la basilique.

Demandez à recevoir gratuitement programme sur info@notre-dame-afrique.org