Les fresques

Sur la gauche, la chapelle de saint Augustin avec les fresques qui présentent la vie de ce saint né à Souk-Ahras. Sur le mur, on peut lire une phrase tirée des écrits de saint Augustin en français, en arabe et en kabyle. 

Sur la droite, la chapelle de sainte Monique (mère de saint Augustin) avec les fresques racontant des scènes des derniers jours de la vie de Jésus. Sur le mur, en français, en arabe et en kabyle, des paroles de l’évangile prononcées par Jésus. 

les fresques

La fresque centrale, entièrement renouvelée en 1993, et qui ne reprend que partiellement celle de 1937 (du peintre belge Dékers), est l’œuvre de l’algérien Mohammed Bouti et du mexicain Salvador Lira. On y voit : 

– au ciel : Marie et l’enfant Jésus, à leur gauche St. Cyprien, à leur droite St. Augustin, deux grands penseurs chrétiens nord-africains, ainsi que des personnages chrétiens des premiers siècles en Afrique du Nord. 

– sur terre : à gauche, le cardinal Lavigerie, Charles de Foucauld, le cardinal Duval ; à droite présentant la maquette, mademoiselle Agarite, qui est à l’origine du pèlerinage. D’autres personnages symbolisent l’ensemble des habitants de l’Afrique dans leur diversité et aussi les Pères Blancs et les Sœurs Blanches. On peut voir, au milieu, la mosaïque chrétienne découverte à Matarès (Tipaza) en 1968. 

notre dame afrique fresques

Tout autour de l’abside, on peut lire l’invocation, présente dans les murs depuis 1872 : NOTRE-DAME D’AFRIQUE – PRIEZ POUR NOUS ET POUR LES MUSULMANS.