Intérieur

Intérieur (1)

plan interactifEntrez et placez-vous sous la tribune au milieu pour avoir une vue d’ensemble. C’est un intérieur simple et dépouillé. Au centre la nef meublée de bancs, dans le chœur 3 absides qui en sont la tête et les 2 bras. Concentrez votre attention sur ce centre (ou transept) : vous voyez 4 énormes pilastres dessinant un cube de 10 mètres de côté. D’un pilastre à l’autre en haut, 4 cintres de 5 mètres de rayon qui s’ouvrent sur les arrondis des 3 absides. Sur ces 4 grands cintres en pierre de taille, bien ajustés, repose le tambour qui porte la coupole de la Basilique. Le nœud de l’architecture passe là : une forme arrondie cylindrique repose sur un cube réduit à 4 arêtes.

 

Approchez-vous.

Approchez-vous. Remarquez la masse des pilastres : ce sont eux qui à l’extérieur forment les contreforts de l’édifice. Leur masse équilibre le poids des cintres du tambour et de la coupole. Remarquez que chaque pilastre a une arête rentrée formant rainure : l’architecte a voulu que ces rainures soient strictement dans l’axe des 4 points cardinaux. Si vous vous mettez au centre du cube regardant la statue de Notre-Dame d’Afrique sur son piédestal vous avez à votre droite, près de la nef, le pilastre NORD, à gauche, le pilastre EST ; en avant, à droite, le pilastre OUEST, et à gauche, le pilastre SUD. La basilique est donc strictement orientée selon l’axe Nord-est (vers la mer) Sud-ouest (vers la montagne).

Read more...
Subscribe to this RSS feed

Dernières nouvelles de l'Eglise catholique d'Algérie

NEWSLETTER AL MOWAFAQA | NOVEMBRE 2017
L'Institut Al Mowafaqa entre dans sa cinquième année d’existence, et même sixième si l’on compte ce que nous appelions alors « l’année zéro » (2012-2013), consacrée à sa mise en place (élaboration des programmes, recherche des financements, sessions-tests). Nous sommes reconnaissants pour la confiance que tant d’amis ici au Maroc, en Europe et en Afrique, nous ont accordée alors, et maintiennent jusqu’à aujourd’hui.
Read more...
Comprendre la fête du Christ Roi
La fête du Christ Roi clôt le cycle de l’année liturgique. Toute l’année les chrétiens ont célébré les grands moments de la vie de Jésus. Lors du dernier dimanche de l’année, ils sont invités à se tourner vers le Christ roi de l’univers et juge de l’humanité. Le texte qui est lu ce dimanche est le texte du jugement dernier : "J’étais nu et tu m’as donné à manger, malade et tu es venu me voir…". Le royaume du Christ est donc avant tout un royaume d’amour.
Read more...
Marie-Noëlle Thabut commente la fête du Christ Roi
D'une année liturgique à l'autre, de la fête du Christ Roi à l'ouverture de l'Avent, nous sommes invités à lever les yeux vers l'À-Venir. C'est le même projet de Dieu qui continue à se déployer.
Read more...
Solennité du Christ-Roi de l´Univers A - 2e lecture  26 novembre 2017
Marie-Noëlle Thabut lit et commente la 2e lecture du dimanche de la solennité du Christ-Roi de l´Univers, année A : lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens 15, 20-26. 28.
Read more...
Le château
D’un pas alourdi, il remonte au château, qui se détache au loin dans l’obscurité malgré la lumière aveuglante du jour.
Read more...