Le Chapelet

Chaque jour à 17h40, le chapelet est récité à la basilique.
Pour en savoir plus sur la prière du chapelet…(c’est quoi la prière du chapelet ?)

La prière du chapelet ou prière du Rosaire est à la fois une prière et une méditation Biblique. C’est une méthode de méditation dont le but est d’occuper entièrement l’esprit dans la contemplation divine, soit par la récitation des prières elles-mêmes, soit par la méditation des scènes évoquées par les passages bibliques proposés, soit... les deux à la fois.

Le chapelet ou Rosaire ne fait appel qu’à des prières toutes simples, faciles à mémoriser, ce qui laisse l’esprit entièrement libre pour la méditation des scènes bibliques présentes à la mémoire. C’est la prière du pauvre, comme Marie. Les 150 "Je vous salue Marie" du rosaire (200 depuis que Jean-Paul II a ajouté la méditation des mystères lumineux) représentaient les 150 psaumes. Ainsi les gens simples, qui ne pouvaient pas prier les offices comme le faisaient les moines, trouvaient leur consolation dans cette magnifique prière.
La prière du chapelet peut être priée et méditée sans aucun texte écrit ni support matériel, même par les personnes qui ne peuvent pas lire ! On peut donc le pratiquer n’importe où, en silence, par exemple en promenade, ou en se rendant à son lieu de travail. Le chapelet est également idéal pour prier en groupe, même avec des personnes de langues différentes car la séquence des prières fournit des points de repères suffisants ; en effet, le chapelet est universellement connu et pratiqué sous la même forme dans tous les pays du monde !

Le Rosaire
Le Rosaire ("couronne de roses"), que nous devons à Saint Dominique (v. 1170 - Bologne, 1221), est une dévotion où l’on médite les principales scènes de la vie de Jésus Christ (communément appelées Mystères du Rosaire) ; durant la méditation, pour chacun des Mystères, on dit la prière du "notre Père", puis dix fois la prière du "je vous salue Marie", puis on dit la doxologie "Gloire au Père".

Le chapelet
Le chapelet (français du XIIe siècle : "chapelet" = "petit chapeau", "petite couronne") consiste à prier un tiers du Rosaire, soit méditer seulement cinq des Mystères du Rosaire ; le chapelet est donc composé de cinq fois la séquence : Notre Père, dix fois "je vous salue Marie" et une fois "Gloire au Père". Ces cinq séquences sont communément appelée "dizaines " du chapelet. Traditionnellement, le chapelet est précédé, en introduction, du signe de la Croix ("au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit"), de la proclamation du Symbole des Apôtres ("je crois en Dieu"), d’un "Notre Père", de trois "je vous salue Marie" et un "Gloire au Père", puis on commence la première dizaine. (Source : Questions Essentielles in catholique.org)

« Les formes propres à la religiosité populaire sont incarnées, parce qu’elles sont nées de l’incarnation de la foi chrétienne dans une culture populaire. Pour cela même, elles incluent une relation personnelle, non pas avec des énergies qui harmonisent mais avec Dieu, avec Jésus Christ, avec Marie, avec un saint. Ils ont un corps, ils ont des visages. Les formes propres à la religiosité populaire sont adaptées pour nourrir des potentialités relationnelles et non pas tant des fuites individualistes. » Pape François, in EG 90
Last modified onThursday, 03 December 2015 06:40

Dernières nouvelles de l'Eglise catholique d'Algérie

Interview avec Salima
Salima est la secrétaire de la bibliothèque « Dilou », voulue et tenue par les Jésuites à Constantine. Sa présence y est très édifiante. Musulmane convaincue et très ouverte, elle accueille et réconforte plus d’une personne. Elle ne passe pas inaperçue, courageuse et battante elle est un modèle du « vivre ensemble ».
Read more...
Document sur la Fraternité Humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune
La foi amène le croyant à voir dans l’autre un frère à soutenir et à aimer. De la foi en Dieu, qui a créé l’univers, les créatures et tous les êtres humains – égaux par Sa Miséricorde –, le croyant est appelé à exprimer cette fraternité humaine, en sauvegardant la création et tout l’univers et en soutenant chaque personne, spécialement celles qui sont le plus dans le besoin et les plus pauvres.
Read more...
Donner la joie
Une petite phrase me parle bien : "Si tu veux faire rire Dieu, parle-lui de tes projets". Cette formule paraît banale mais pour moi qui ai tendance à échafauder en permanence des plans sur la comète, ce conseil est bien utile. Ici en France on réfléchit beaucoup aux choses avant de les vivre. Au Burundi c’est plutôt l’inverse. Comme Burundais, j’essaie donc de vivre l’instant présent et de donner Jésus par la joie.
Read more...