Polyphonies corses "Trio soledonna". Jeudi 28 juin 2018 à 20h30

Demandez vos cartes d'accès à l'adresse : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Ce trio chante "a capella" la Corse et en célèbre l'âme éternelle tout en explorant le métissage des cultures de la Méditerranée. Les trois artistes (Patrizia GattacecaPatrizia Poli et Lidia Poli) participent à la reconnaissance du patrimoine de leur île.
De plus, elles apportent une note contemporaine dans l'interprétation de ces traditions. Ces chants a capella sont devenus leur quotidien, et l'osmose entre tradition et modernité s'est imposé d'emblée à leur démarche artistique. D'innovation en innovation, on mesure la persévérance et l'audace au long de leur parcours artistique, exceptionnel de diversité.

En collaboration avec l'Institut Français d'Alger.

Last modified onSunday, 10 June 2018 14:22
nda

Dernières nouvelles de l'Eglise catholique d'Algérie

Interview avec Salima
Salima est la secrétaire de la bibliothèque « Dilou », voulue et tenue par les Jésuites à Constantine. Sa présence y est très édifiante. Musulmane convaincue et très ouverte, elle accueille et réconforte plus d’une personne. Elle ne passe pas inaperçue, courageuse et battante elle est un modèle du « vivre ensemble ».
Read more...
Document sur la Fraternité Humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune
La foi amène le croyant à voir dans l’autre un frère à soutenir et à aimer. De la foi en Dieu, qui a créé l’univers, les créatures et tous les êtres humains – égaux par Sa Miséricorde –, le croyant est appelé à exprimer cette fraternité humaine, en sauvegardant la création et tout l’univers et en soutenant chaque personne, spécialement celles qui sont le plus dans le besoin et les plus pauvres.
Read more...
Donner la joie
Une petite phrase me parle bien : "Si tu veux faire rire Dieu, parle-lui de tes projets". Cette formule paraît banale mais pour moi qui ai tendance à échafauder en permanence des plans sur la comète, ce conseil est bien utile. Ici en France on réfléchit beaucoup aux choses avant de les vivre. Au Burundi c’est plutôt l’inverse. Comme Burundais, j’essaie donc de vivre l’instant présent et de donner Jésus par la joie.
Read more...